Villers-Lez-Heest - Syndicat d'Initiative de La Bruyère

Aller au contenu

Menu principal :

Villers-Lez-Heest

Les villages
 
Le village de Villers est inséré entre les villages d'Emines, Meux et Warisoulx, ancienne commune à laquelle il fut d'ailleurs attaché, depuis la fin du 18e siècle jusqu'au 15 juin 1887.
 
Pour une superficie de quelque 417 hectares, il se dessine sous forme d'un village rue, principalement adossé à la route provinciale Namur-Perwez, qui le parcourt dans le sens Nord-sud.

Histoire de Villers

Le village partage son appellation Villers avec 28 autres localités belges, soit à titre principal, soit en combinaison comme, par exemple : Fauvillers ou Neuvillers. Villers viendrait probablement du latin Villa qui signifie domaine rural et Heest, ferait référence à un ancien hêtre remarquable situé sur le territoire.
 
Traversé dans le sens Est-Ouest par le ruisseau Linfagne, Villers appartient au bassin du Houyoux, affluent namurois de la Meuse.
 
Terre de grandes cultures, le village a compté, outre nombre de petites exploitations agricoles, quatre fermes couvrant chacune 100 hectares. L'une d'entre elles, à Ostin, a pris la place d'une ancienne métairie ayant appartenu à l'abbaye de Villers-La-Ville.
 
Ostin fut, au 18e siècle, le siège d'une intense activité économique : on y trouvait une brasserie et une école d'agriculture, ancêtre de la faculté des sciences agronomiques de Gembloux.
 
Un patrimoine monumental et architectural remarquable pour cette localité ...
 
Le Château de Villers est un ensemble classique du 18e siècle, il est précédé d'une cour d'honneur et est entouré d'un grand parc à la française. Le Château est une propriété privée (Baron de Pitteurs de Budingen, qui a épousé la Baronne de Fürstenberg).
 
Le Château d'Ostin a été construit en 1714, ancien siège d'une école d'agriculture (Baron Mertens), au fond d'un parc, par la famille Marotte, il appartient aujourd'hui à la famille Boucher qui a entrepris sa restauration et l'ouvre à des stages musicaux pour enfants et adolescents. Il jouxte la ferme d'Ostin, dont les parties subsistantes les plus anciennes datent du 18e siècle.
 
L'église paroissiale Saint-Georges de style néo-classique anglais, a été construite en 1891 en bordure du Château de Villers et à proximité de la fontaine vénérée de Saint-Georges. C'est un édifice qui mérite le détour !
 
D'autres fermes sont à voir, la Ferme de l'Hôpital, qui appartenait au Grand Hôpital de Namur au XIVe siècle ; la Ferme de Trehet, grande ferme en carré, ancienne propriété de Larulaert de Trehet en 1651.
 
LE PATRIMOINE DE VILLERS, EN BREF
 
- Eglise néo-gothique Saint-Georges (1891)
- Presbytère (18e siècle)
- Château de Pitteurs (18e siècle)
- Ferme de la Petite Trehet (18e siècle)
- Ferme de la Grande Trehet (18e siècle)
- Ferme de l'Hôpital (17e siècle)
- Château d'Ostin (1714)
Retourner au contenu | Retourner au menu