Etape verte - Syndicat d'Initiative de La Bruyère

Aller au contenu

Menu principal :

Etape verte

La Bruyère
 
Il s'agit d'une commune essentiellement rurale. Des pâturages et des champs séculaires attestent de la vocation agricole de notre entité, véritable grenier à blé de la Belgique. Le site abrite un patrimoine architectural et naturel remarquable caractérisé par des fermes hesbignonnes typiques et des châteaux au passé prestigieux. On les atteint par de petites routes asphaltées, ainsi que par des chemins de remembrement, réseau fort étendu dans la région. Il offre aux amateurs d'authenticité qui s'y arrêtent, une campagne vierge et des paysages propices au tourisme d'un jour ou d'un week-end. Au recensement de décembre 1997, on dénombrait 83 exploitations agricoles pour toute l'entité, dont la majorité se situe à Saint-Denis, Meux et Emines. A noter la présence d'une ferme pédagogique à Saint-Denis : la ferme de Beauffaux.
       
 
Cette entité regroupe 7 villages: Bovesse, Emines, Meux (Bureau du Tourisme de La Bruyère et de la Bibliothèque communale), Rhisnes (Centre administratif et CPAS), Saint-Denis, Villers-Lez-Heest  et Warisoulx.
 
 
Son nom fait référence à la Ferme de La Bruyère, ancienne Commanderie, datée de 1241 et qui appartenait à l'ordre des Templiers. A la suppression de cet ordre en 1312 par Philippe Le Bel, la plupart de leurs biens furent légués aux Hospitaliers de Saint-Jean (ordre de Malte). Le Comte Robert Capelle, secrétaire particulier du Roi Léopold III fut le dernier occupant de renom du Château. Après sa mort, en 1973, le Château fut racheté par un industriel bruxellois, le Chevalier André de Clément de Cléty.
 
 
Le patrimoine monumental et naturel y est important : l'église de Saint-Denis, dont la tour est classée, le presbytère Frère Hennet à Rhisnes (classé), de nombreux châteaux (La Distillerie à Bovesse, La Falize et Arthey à Rhisnes, Ruzette à Emines, de Pitteurs et Ostin à Villers), de très belles fermes hesbignonnes en carré (ferme aux chiens, Mohimont à Bovesse, de la Tour, de la Gloriette, du Hazoir à Emines, du Vieux Raucourt, de Mehaignoul, de Tripsée, de Sclef à Meux, de Beauffaux à Saint-Denis, pour ne citer qu'elles), des chapelles et potales, des églises des 18e et 19e siècles, des sources naturelles de l'Orneau, de la Mehaigne, du Warichet, du Saint-Lambert et du Houyoux.
 
 
La Bruyère recèle de très grandes beautés et ses nombreux chemins de campagne se prêtent admirablement bien à la marche. Au gré des promenades, on y apercevra également des arbres remarquables, de grandes étendues de cultures. Il existe environ 14 Km de sentiers communaux.


Retourner au contenu | Retourner au menu